Accueil / HOME / Economag / L’Eco de la Session

L’Eco de la Session

➡️ SESSION DU 30 JANVIER 2020 (à venir)

➡️ SESSION DU 19 DECEMBRE 2019

Cette Session affichait 5 points à l’ordre du jour, le premier point consistait à une information sur la politique commerciale. La recette unitaire a tendance à baisser. Néanmoins, les recettes auxiliaires, constituées de options payantes individualisées, permettent d’assurer un complément de chiffre d’affaires. Concernant le projet de transfert intragroupe des titres Transavia France détenus par Air France auprès d’Air France Finance, après de nombreux échanges, les élus se sont majoritairement abstenus et deux ont voté POUR . Cette Session a également été l’occasion pour la Direction d’informer sur l’introduction de la classe Business sur le Court-courrier. Les élus restent dubitatifs quant à la pertinence de l’impact économique de cette décision et la mise en application. Un point consistait en la restitution des résultats du questionnaire Safety Attitude. Réalisé avec l’assistance d’un institut spécialisé, ce diagnostic a permis d’évaluer notre culture de la sécurité. Ainsi une stratégie pourra être définie et les nouvelles pratiques permettront de fédérer autour d’une même culture de sécurité des vols. Enfin, le Bureau du CSEC est intervenu pour un point d’étape à fin 2019 et présenter ses perspectives 2020.

➡️ SESSION DU 21 NOVEMBRE 2019

De nombreux points à l’ordre du jour dont l’information et consultation sur la demande de renouvèlement d’agrément des services de santé au travail d’Air France. Les élus ont exprimé 4 votes POUR et 11 CONTRE. Le durcissement de la loi augmente significativement le quota de salariés suivis par médecin, le nouvel agrément proposé tend à atténuer cet impact. Néanmoins la majorité des élus a voté contre, estimant que la Direction aurait dû être plus inflexible face à ce qui apparaît comme un abandon progressif de la médecine du travail. La direction a également présenté des informations sur la politique de Développement Durable et la démarche de transformation d’Air France. Cette dernière contrairement au précédents plans n’affiche pas de dates de début ni de fin car les enjeux de transformation sont permanents. L’objectif économique est de ramener la marge d’Air France à 7-7,5% avec un impact positif de 900M€, dont 400M€ de lié à la simplification, sur le résultat opérationnel en 2024. Les différents projets vont être présentés au niveau local en CSEE. Malgré tout, les élus ont posé de nombreuses questions sur la démarche et alerté sur l’importance de la prise en compte de l’avis des salariés. Les démarches de simplification et d’optimisation ne sont pas nouvelles au sein de la compagnie. A ce stade les élus sont dans l’attente de la déclinaison précise des projets et des montants impliqués.

➡️ SESSION DU 18 SEPTEMBRE 2019

Cette Session avait un ordre du jour composé de 5 points. Lors du premier point les élus ont voté à majorité contre le projet d’orientations stratégiques d’Air France et sur leurs conséquences sur la GPEC et les orientations sur la formation professionnelle, en grande partie des raisons liées au manque d’informations disponibles. Lors de ce point les élus ont également validé à l’unanimité des présents le texte de propositions alternatives qui sera adressé aux Conseils d’Administration.
Le deuxième point portait sur le projet de réorganisation de la Direction Sécurité des vols, la majorité des élus se sont abstenus et un élu a voté Contre.
Le point 3 portait sur les modifications du règlement intérieur: 3 votes Pour, 3 Contre et 7 absentions pour les modifications de l’annexe du manuel de prévention des pratiques de corruption du Règlement Intérieur et 3 Contre ainsi que 9 absentions pour celles de l’annexe relative à l’alerte interne.
Le point 4 consistait à une information sur le programme hiver 2019/2020 et le dernier à la désignation de 4 membres pour participer au comité de validation en application de l’accord PDV 2019.

➡️ SESSION DU 29 AOUT 2019

Cette Session ordinaire affichait trois points d’information à l’ordre du jour sur les résultats du 1er semestre, les résultats commerciaux et les évolutions de la flotte Air France.

➡️ SESSION DU 25 et 26 JUILLET 2019

Cette Session comportait de nombreux points à l’ordre du jour dont la restitution de l’expertise du cabinet SECAFI. Les élus ont voté à l’unanimité contre la situation économique de l’entreprise, les actions à entreprendre pour restaurer sa compétitivité et les projets de réorganisation associés. Les élus ont exprimé 5 votes contre et 3 abstentions sur le projet relatif au PDV Court-courrier et sur les mesures d’accompagnement envisagées. Les élus ont également majoritairement voté contre la création la filiale Jerry dédiée à l’optimisation du Revenue Management estimant que celle-ci aurait pu être conserver en interne.

➡️ SESSION DU 23 MAI 2019

La Session ordinaire du 23 mai 2019 comptait 8 points à l’ordre du jour dont l’information de la Direction sur les résultats du 1er trimestre de l’exercice 2019, l’information en vue de la consultation ultérieure sur la politique sociale, les conditions de travail et d’emploi de l’entreprise et sur le projet de bilan social 2018. Lors de cette Session le cabinet SECAFI a été retenu pour mener l’expertise votée par le CSEC le 13 mai 2019.

➡️ SESSION SUPPLÉMENTAIRE DU 13 MAI 2019

Lors de cette Session supplémentaire, les élus demandent une expertise portant sur le projet d’orientations stratégiques d’Air France, la GPEC et la formation professionnelle ainsi que sur le programme de réduction des effectifs Personnel au Sol, fondé sur le volontariat et sur les mesures d’accompagnement envisagées.

➡️ SESSION DU 18 AVRIL 2019

La Session ordinaire du 18 avril affichait 6 points à l’ordre du jour dont trois font l’objet de synthèses consultables ci-dessous :

➡️ SESSION DU 29 MARS 2019

Lors de la Session du 29 mars, les élus ont demandé à l’unanimité le report de l’élection des membres du bureau du CSEC ainsi que la nomination des membres des différentes commissions.

➡️ SESSIONS SUPPLÉMENTAIRES DU 8 MARS 2019

La première Session supplémentaire du 8 mars avait pour point unique l’information et la consultation sur les comptes 2018 du CCE. La deuxième Session a été l’occasion de présenter le compte rendu de mandat du Secrétaire Général ainsi que ceux des Présidents des commissions Économique et Emploi-Formation.

➡️ SESSION DU 22 FEVRIER 2019

La Session du 22 février affichait un ordre du jour chargé : présentation et consultation sur le projet d’évolution de l’organisation Air France, information sur le projet Safety attitude, information en vue de la consultation ultérieure sur la situation économique et financière de l’entreprise ainsi qu’un vote concernant la commission contrôle financier. Les premiers et troisièmes points font l’objet ici de synthèses :

➡️ SESSION DU 24 JANVIER 2019

La Session du 24 janvier a été l’occasion pour Anne Rigail, nouvellement Directrice générale d’Air France, de se présenter puis d’affirmer le souhait de la Direction de recentrer Air France sur la marque et les clients prémiums.  L’ordre du jour de la Session regroupait quatre points dont deux font l’objet de synthèses à lire ci-dessous: